Nafana est un village situé dans la localité de Prikro chef-lieu de commune, au centre de la Côte d’Ivoire. Il a abrité du jeudi 23 au samedi 25 mars 2017, les cérémonies d’inauguration d’un prestigieux édifice de culte. La Mosquée dénommée «Cheikh Aboubacar» a pour promoteur, l’Imam Ouattara Amadou Bah, Imam de la Mosquée “Salam” de Marcory-Sicogi  à Abidjan.

Les cérémonies se sont déroulées durant trois jours successifs. La première journée a été marquée par une conférence de l’Imam Touré Abdoul-Karim sous le thème : “Importance de la construction d’une Mosquée dans une société et ses avantages”. La deuxième journée, c’est-à-dire, le vendredi 24 mars, a été marquée par l’arrivée du Cheikh Mounir Ouattara, du village de Yorobodi avec son cortège, et la célébration de la prière de vendredi dans cette nouvelle Mosquée.

Considérée comme la toute première prière célébrée dans le nouvel édifice. Au soir du même Vendredi, une seconde Conférence a été animée par l’Imam principal de Yorrobody Cheikh Mounir Khadimou Dine. Le troisième jour, dont le samedi 25 mars, marqué par la cérémonie officiel des festivités de cette inauguration a été honorée par la présence des les députés, préfets et sous-préfets de la région du Liffou, ainsi que les chefs coutumiers et les guides religieux.

Par ailleurs, le représentent du Conseil Supérieur Islamique en Cote d’Ivoire (COSIM) El-Hadj Moumine Ouattara, a précisé que : «la Mosquée est la maison sacre d’Allah, lieu de prière, l’étoile terrestre, l’un des symboles d’Allah sur la terre dont Allah dit : { Et quiconque exalte les symboles sacres d’Allah, s’inspire en effet de la piété des cœurs.} Sourate Hadj, Verset 32.» «Le Cheikh Aima Boikary Fofana, vous exprime sa gratitude pour la réalisation de cette œuvre islamique.»

Le rôle de la Mosquée

Il poursuit indiquant que “la Mosquée est le lieu de la prière, la lecture de Saint Coran, les Zikrs, la retraite spirituelle, la formation, les cérémonies de mariage, de baptême et les obsèques  funéraires”.

Pour sa part, le Ministre Koffi Koumoué, président du Conseil Régional de l’Iffou, représentant du Ministre d’Etat Hamed Bakayoko, a indiqué qu’en plus de l’amour d’Allah que la Mosquée cultive au sein de la société, elle doit aussi cultiver celle de la nation. Il a indiqué aussi que la Mosquée est le lieu le plus éminent de la société musulmane. Pour lui, la Mosquée est un pôle d’enseignement religieux incontournable. Elle doit tisser les liens sociaux, les consolider et  créer un état de bon fonctionnement de la société. Pour terminer, il a invité la population de Nafana à faire du vivre ensemble leur cheval de bataille.

La gestion de la Mosquée

El-Hadj Moumine Ouattara a précisé dans ses propos que : « la Mosquée est dirigée par un Imam, assistée d’adjoints. L’Imam est la plus haute autorité de la Mosquée et de la communauté musulmane. Il office toutes les prières, enseigne l’Islam, la lecture du Coran aux fidèles musulmans. Il dirige les cérémonies, religieuses de mariage, de baptême et funérailles. Il organise les conférences et réconcilie la population.»

Les droits de l’Imam sur la Communauté

L’Imam, dans l’exercice de ces nobles missions, a des droits sur la communauté : Il bénéficie d’une prise en charge par la communauté selon les moyens  et les capacités de celle-ci afin qu’il ait une vie descentes. La mosquée représente la foi des résidents, elle est leur maison commune et les réunie cinq fois par jour, pour tisser une relation fraternelle et l’amour dans la communauté. Précisé-t-il.

Cette inauguration a eu lieu sous l’autorité spirituelle du Cheikh Boikary Fofana, Président du Conseil Supérieur Islamique en Cote d’Ivoire (COSIM), sous le parrainage du Ministre Hamed Bakayoko, Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité et sous la présidence et la présence effective du Ministre Koumoué, président du Conseil Régional de l’Iffou a la fois le représentant du Ministre d’Etat Hamed Bakayoko.

Boiké Diomandé, stagiaire, envoyé spécial à Nafana