Selon l’Unicef, un enfant sur trois souffre de la malnutrition chronique en Côte d’Ivoire. Et 25% des femmes à Abidjan sont victimes d’obésité. Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique  a procédé vendredi 30 décembre 2016 au lancement de la caravane pour la  promotion des Bonnes Pratiques Nutritionnelles dans la commune d’Attécoubé. Cette caravane mettra l’accent sur la communication de proximité, pour promouvoir les Actions Essentielles en Nutrition. C’était également l’opportunité de célébrer la 24ème édition de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel.

La deuxième édition de caravane pour la  promotion des Bonnes Pratiques Nutritionnelles vient comme un cadeau de fin d’année. Elle sera l’occasion de sillonner toute la Côte d’Ivoire durant deux mois aux fins de sensibiliser les populations des zones reculées sur la Nutrition. Le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Etekou Aka Valentin, appelle les populations à une mobilisation exceptionnelle : « donner à manger aux ivoiriens et surtout au couple mère-enfant qui doit pouvoir bénéficier d’une bonne alimentation afin de faire naître des enfants en très bonne santé pour la Côte d’Ivoire. La bonne santé requiert la santé mentale et physique. Donc cette cérémonie est une occasion d’être plus proche de la communauté pour faire passer le message de la santé » a-t-il indiqué.

Pour le maire d’Attécoubé, Dahon Paulin, mieux vaut prévenir que guérir. « nous devons adopter les bonnes pratiques alimentaires en ces fêtes de fin d’année, pour avoir la santé et apporter notre force, notre intelligence et tout notre poids au développement de notre pays et à la consolidation de nos familles. C’est pourquoi en tant qu’autorité locale, nous sommes au cœur du dispositif et nous sommes sensible à cette action du gouvernement d’aller dans la proximité pour toucher les populations qui ont besoin de changer de reflexe »

Pour lutter contre la malnutrition, les médecins recommandent l’allaitement maternel exclusif pour les 6 premiers mois du bébé, et le respect de la pyramide alimentaire pour les adultes. Et surtout la pratique régulière d’une activité sportive.

Kanaté K.