Le monde musulman est plus que jamais à la croisée des chemins. Les nombreuses divisions internes mettent à mal son unité.

En prélude à la semaine de l’Unité Islamique célébrée du 12 au 17 décembre prochain, l’ambassade de la république islamique d’Iran en Côte d’Ivoire a organisé samedi 03 décembre 2016 à Cocody une conférence autour de la cohésion dans le monde musulman. L’objectif est de favoriser un rapprochement entre les différents courants islamiques.

Pour l’ambassade de la république islamique d’Iran à Abidjan, l’objectif de cette rencontre est de réfléchir sur des voies et moyens afin de créer un pont au sein des musulmans à travers le monde. « Cette conférence qui est organisée avec le concours du Forum Mondial des rapprochements des écoles de pensée islamique représente une bonne occasion d’échange de point de vue, sur le sujet de l’unité des confessions islamiques. La question de l’unité islamique est une nécessité dont le monde islamique a aujourd’hui plus que jamais besoin. La république islamique d’Iran, qui a de tout temps été à la base des initiatives en faveur de l’unité islamique, porte cela comme l’une de ses préoccupations majeures et de ses projets » a déclaré au cours de son allocution, le diplomate iranien Mansour Shakib Mehr.

Autour d’un panel, plusieurs leaders religieux ivoiriens et iraniens ont dressé un tableau sombre du climat au sein de la communauté musulmane rongée par les divergences idéologiques. Selon Cheick Chérif Oumar Abdoul Aziz, une seule raison explique ce conflit « le musulman d’aujourd’hui a tourné dos à Dieu. L’union est donc une manière de nous redresser et nous rapprocher d’ALLAH. Cette union ne sera possible tant que nous n’allons pas purifier les cœurs. On va beau se rassembler, on ira de pays en pays, si notre cœur n’est pas purifié, on ne pourra être uni »  

Pour retrouver l’unité islamique, Cheick Ahmad Tidiane Diabaté propose une éducation spirituelle. « L’union veut dire évidemment de laisser derrière soi beaucoup de chose, pour voir la valeur de l’autre, la qualité, l’importance de l’autre. Si les âmes ne sont pas éduquées, si les cœurs ne sont pas purifiés, on ne pourra pas atteindre cette dimension »

En somme pour les panélistes, la différence loin d’être une menace, est une opportunité à saisir.

La semaine de l’unité Islamique a été initiée par l’imam  Khomeiny en marge de la commémoration de la date anniversaire du prophète Mohamed, chaque 12 Rabiou Awal.

Kanaté K.