Dans la nuit du dimanche à lundi 26 septembre 2016 une forte pluie accompagnée de violentes rafales de vent a entraîné l’effondré d’une habitation au quartier Air France 3. Un mort et un blessé grave, c’est le triste bilan de l’effondrement de cette habitation, suite aux pluies torrentielles qui s’abattent sur la ville de Bouaké depuis le weekend dernier.

Ce domicile construit dans un bas fond, a rapidement été inondé par les eaux de ruissellements. Soro Daouda est l’un des rescapés de ce drame. Alors qu’il était profondément endormi, Il confie que c’est son épouse qui avec insistance lui intima l’ordre de se réveiller afin d’évacuer les lieux.  « Quand j’ai ouvert ma porte l’eaux était monté à plus d’un mètre dans la cours. J’ai réveillé les voisins. Tout le monde est sorti sauf deux personnes. On a essayé de casser leur porte mais c’était en fer. Et quand les pompiers sont arrivés un était déjà mort et l’autre gravement blessé », a-t-il confié l’air visiblement très abattu

Pour ce père de quatre enfants et pour les autres rescapés de cet effondrement, la question qui hante les esprits c’est, ou dormir les prochains jours.

Selon la météo, Bouaké connaitra des fortes pluies les prochaines semaines.

Siriki Barro, correspondant à Bouaké