L’Association des Jeunes Musulmans de Côte d’Ivoire (AJMCI) a lancé jeudi 11 Août 2016 la 7ème édition laCaravane d’Appel et d’Action sociale (CADA). Cette vaste caravane sillonne toute la région du Tonkpi du 11 au 15 Août a été lancé à la grande mosquée de Man. Plus de 300 caravaniers venus de toute la Côte d’Ivoire ont investi villages et hameaux de la région afin de promouvoir l’Islam à travers des actions humanitaires et sociales.

Don en vivres et non vivres, séance de dépistage et distribution gratuite de médicaments. Telles sont les actions qui sont posées dans plus de 25 villages. « L’islam est paix, partage et solidarité. Et nous voulons le démontrer à travers cette 7ème édition de la CADA », a affirmé Mahamoud Souaré, président de l’Association des Jeunes Musulmans de Côte d’Ivoire (AJMCI), donnant les objectifs de cette caravane de sensibilisation.

A Krigouin, village situé dans la commune de Man, la visite des caravaniers était vivement attendue. « Nous demandons de l’aide pour la construction d’une mosquée, car il y a beaucoup de musulmans dans ce village » C’est le souhait de Sé Victore, chef du village.

A voungoué, autre village dans la commune de Man, Stéphane, jeune Yacouba, vient de se convertir à l’Islam. « J’aime les musulmans, ils sont gentils et je veux être comme eux » confesse-t-il, heureux d’appartenir désormais à la communauté musulmane. Il a également précisé qu’il mettra tout en œuvre afin de convertir son épouse à la religion musulmane.

“Quelle contribution de la jeunesse musulmane à la dynamique de paix et de développement en Côte d’Ivoire ?” C’est le thème central de cette Caravane d’Appel et d’Action Sociale. En réponse à cette question, Dr Karamoko Yahaya, enseignement chercheur à l’université Nangi Abroua a exhorté les jeunes à plus de responsabilités.

Cette 7ème édition de la CADA est placé sous le patronage du ministre des affaires étrangère El Hadj Abdallah Mabri Toikeusse, un fils de la région.

Siriki Barro, envoyé spécial à Man