Des sacs de riz, des cartons de sucre, des pattes alimentaires, des bidons d’huile, c’est la composante des dons de l’Association des Femmes Musulmanes de Côte d’Ivoire (AFMCI) aux femmes vulnérables des dix communes d’Abidjan. La cérémonie a eu lieu dimanche 03 juillet 2016, à la mosquée Fathi de Treichville.

En prélude à l’Aid el Fitr (petite fête), marquant la fin du mois de Ramadan, l’AFMCI a offert des dons à plusieurs femmes démunies issues du district d’Abidjan. Selon sa présidente par intérim est Hadja Amy Coulibaly, cette action vise à “partager avec les femmes au revenu faible afin qu’elles passent dans la joie la fête de l’Aïd-el-Fitr”. Pour sa part, les bénéficiaires, par la voix de leur porte parole, ont tenu à remercier les donateurs pour ce geste de haute portée spirituelle en ce mois de Ramadan. Camara Fatoumata Kouyaté a saisi l’occasion pour formuler des prières à l’endroit de la présidente de l’AFMCI, Hadja Kéita Assétou, en état de convalescence.

Kanaté K.